bratata
A+ A- A
Identification OPAC

Retrouvez-nous sur :

image-vide-90px

Nos curiosités

thumb photosnormandieLa médiathèque participe au projet PhotosNormandie sur le site de partage de photos Flickr. Retrouvez des images de Lisieux après les bombardements de 1944 et aidez-nous à les commenter.

Attention c'est du sérieux, petits mangeurs s'abstenir !

menu025

Grand Hôtel de Normandie, rue au Char à Lisieux

3 juillet 1894

Elle est plutôt rare, d'aspect modeste et nous arrive d'une autre époque puisqu'elle date du dix-huitième siècle : voici une des toutes nouvelles acquisitions du fonds patrimonial normand.
C'est une plaquette de soixante-six pages.
Son nom ? L'Art de cultiver les pommes, les poiriers et de faire des cidres selon l'usage de la Normandie, par M. le marquis Louis de Chambray.
Il s'agit de l'édition originale parue à Paris, chez Ganeau en 1765.
 
Pour parler d'elle, référons-nous à l'excellent ouvrage de Jacques JUBERT Le Cidre : Bibliographie exhaustive , dans lequel cette brochure est numérotée 118 (p. 70).
Art cultiver pommiers
 
"En dépit de sa minceur, ce livre présente l'intérêt de relancer cette matière que le marquis de Chambray connaissait bien au travers de sa gestion du domaine de Chambray, près de Verneuil-sur-Avre (anciennement Verneuil-au-Perche). (...)
"Au cours de l'ouvrage, cinquante-deux variétés de pommes et dix de poires sont citées..."
 
Là où l'ouvrage se distingue de la pléthore de parutions sur le sujet, c'est quand le marquis affirme que :
   le cidre aurait bien une origine africaine (thèse douloureuse pour ne pas dire inacceptable en Normandie) ;
   le cidre est, la plupart du temps, trouble et mauvais parce que sa fabrication est bâclée (ben voyons !) ;
   "Au mois de Mars on met en bouteilles le cidre qu'on destine pour la table des Maîtres, en observant de ne le boucher à demeure qu'au    bout de quelques jours, autrement il casserait bien des bouteilles : ce cidre mousse, pique le palais, porte au nés, monte à la tête, plaît beaucoup..."
 
En fin de compte, je me demande si je vais chercher à mettre en valeur cette brochure, toute rare soit-elle...

 

asobe001 t

Albert Robida
(1848-1926)

D'après l'Almanach Hachette pour l'Année 1901 : « EN FRANCE SUR 10 MILLIONS DE FEMMES LA MOITIÉ TRAVAILLE »

« LE CHRISTIANISME a relevé la femme de son ancien abaissement et lui a donné la royauté domestique. Il lui a appris la bonté, la douceur, le dévouement, la résignation et le travail. En condamnant la polygamie, il l'a arrachée à la réclusion et à la servitude. Placée sur le même rang que l'homme par l'Evangile, la femme a pu développer librement et progressivement toutes ses facultés. Et, à mesure que l'humanité marchait, s'ouvrait plus large la porte par laquelle la femme sort du gynécée pour lutter sur le même terrain que l'homme. Elle en est arrivée aujourd'hui à revendiquer son émancipation complète, à réclamer l'égalité des droits civils et civiques entre les deux sexes, et son admission à toutes les professions, écoles, fonctions et emplois. D'après les plus récentes statistiques, on compte déjà en France 5.381.069 femmes vivant d'une profession (non compris les 500.000 femmes rentières ou propriétaires) ce qui représente à peu près la moitié de la population féminine âgée de 20 ans et au-dessus (12.907.012 femmes). Ce qui revient à dire que la moitié des femmes françaises gagnent leur vie en travaillant. Dans notre statistique illustrée, nos Lecteurs verront quelle est l'importance de la population ouvrière féminine pour chacune des principales professions. Chose heureuse à constater, la femme agricole tient encore la tête dans cette proportion. Le nombre des ouvrières agricoles est encore supérieur au chiffre total des ouvrières de fabrique, des domestiques, des couturières et des employées de commerce ! »

hachette-1901

[Pour afficher l'image en grand taille, c'est ici]

[Extrait d'un dépliant publicitaire de 4 pages pour l'Almanach Hachette 1901 : Petite encyclopédie populaire de la vie pratique]

Médiathèque André Malraux
Place de la République
14100 LISIEUX
02 31 48 41 00

agglo lisieux normandie logo 180px